Lever à 4h30, ça fait tôt... A 5h10, comme prévu, nous nous mettons sur le bord de la route pour attendre le bus qui doit nous amener à l'aéroport. Nous attendons mais le bus ne vient pas. On s'inquiète un peu... Nous essayons d'appeler tous les numéros "d'urgence" à notre disposition mais aucun ne marche. Nous finissons par réveiller le gardien de l'hôtel qui arrive à contacter la compagnie de bus. On est sauvés mais il n'y a plus beaucoup de temps à perdre maintenant pour rejoindre Kevlavik.

Lire la suite...