accueil blog section privée livre d'or liens contact          
> Blog 
 

Þórsmörk - Hof

Nous quittons le refuge de Básar après avoir pris le petit déjeuner avec un très bon pain aux raisins secs et après avoir écrit quelques mots dans le livre d'or. Nous sommes d'accord avec les français qui sont venus ici au mois de mai: les toilettes sont vraiment trop loin des dortoirs !

Nous repassons les gués de la veille. Ca secoue un peu. On s'arrête aux chutes de Gljúfurárfoss (tout près de Seljalandsfoss) pour regonfler les pneus avant de revenir sur la route nationale n°1. De là, on distingue les îles Vestmann, sombres et mystérieuses sous une couche de nuages noirs.



plus de photo


L'arrêt suivant se passe à Skógar. Il fait un sale temps: il pleut et il y a beaucoup de vent. Nous visitons tout de même la chute puis le musée qui se trouve à proximité. A l'intérieur du musée, on entend la charpente craquer sous l'effet du vent violent. On dirait que tout va s'écrouler ! Après négociations, nous pique-niquons dans la cafétéria du musée tellement le temps est horrible dehors.





plus de photo


Nous reprenons le 4x4 et mettons le cap sur Vík pour voir une fabrique de vêtements en laine. Le vent est très violent. D'après Arnar, notre guide, les conditions climatiques que nous avons sont extrêmes et inhabituelles.

Nous traversons la région de Skeiðarársandur (Skeidarásandur) dans la tempête. Cette région se trouve situé au pied du glacier Vatnajökull et cette couleur noire du sol s'explique par les alluvions glaciaires charriés par les eaux de fonte. On appelle aussi cette zone la région des inondations. En effet, sous le glacier Vatnajökull, il y a un volcan qui entre en éruption régulièrement provoquant ainsi la fonte des glaces et des crues puissantes et dévastatrices.



plus de photo


Plus nous nous approchons de Skaftafell , plus les couleurs du paysage deviennent magnifiques avec le bleu des langues glacières. Je ne suis pas du bon côté de la voiture pour prendre des photos. Dommage.

Il y a de nouveau de grosses bourrasques de vent. La remorque à l'arrière du véhicule se balance. Finalement, nous approchons de notre auberge à Hof et Arnar nous confie qu'il n'est pas mécontent d'être arrivé ! L'auberge est superbe. C'est une maison avec 5 chambres, un salon, une grande salle à manger avec cuisine et tout çà rien que pour nous.

Bien à l'abri de la tempête, nous passons une bonne soirée à parler, entre autres, de marathons et d'aurores boréales...



Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.

Calendrier

 

Rechercher

 

Catégories

 

Archives

 

Syndication

 

Annonces

Yo Voyages © 2003-2008